Recette Mima Sinclair

La maison de pain d’épices

de Mima Sinclair

Bonjour et bienvenue à tous,

Dans ce sublime Noël traditionnel que l’on dessine au fur et à mesure des articles et des vidéos, je me devais de vous parler de CETTE recette. Si le pain d’épices est largement ancré dans nos traditions, la maison de pain d’épices est quant à elle quelque peu mise de coté. Et à raison, car de prime abord, elle semble bien complexe à créer. Aujourd’hui, pourtant, c’est votre jour de chance, car je vais vous transmettre la combinaison de Mima Sinclair pour ses sublimes créations. Nous irons même jusqu’au bout de celle qu’elle a nommé “la maison de Hansel et Gretel”.


Je pourrais simplement vous demander de vous référer au livre, mais pour l’avoir réalisé plusieurs fois, je pense pouvoir y ajouter quelques modifications. De plus, vous pourrez constater par vous-même la facilité de l’ouvrage. Je ne suis certainement pas pâtissière ou une cuisinière professionnelle, mais je pense que mes conseils vous feront gagner un peu de temps. Aussi, je vous invite de ce fait à acheter son livre qui regorge d’information, de conseil et de bien d’autres recette de Noël. 

Ceci, étant dit, commençons. 

Livre de Mima Sinclair
Mima Sinclair
Recette Mima Sinclair
Maison de Hansel et Gretel

LA PÂTE : blonde, couleur miel.

Les ingrédients : quelle base allez-vous choisir ?

Recette de noël
Pain d’épice

Pour la pâte en question, il va falloir réaliser par 2 fois sa quantité pour pouvoir créer toutes les faces de la maison.
Pour la réaliser, elle nous propose diverses possibilités comme ingrédient de base. Pour ma part, j’ai essayé le sirop de sucre et le miel. Je vous avouerai ma préférence pour le miel même si celui-ci n’est pas tout à fait parfait. 

Le citron et les différentes épices, en particulier le gingembre ont été une agréable surprise. Au fur et à mesure, je me suis permis d’ajouter mon grain de sel dans la recette. J’y ai donc ajouté un peu de vanille et un miel à base de fleur d’oranger. J’y ai aussi ajouté deux sachets de levures, ce qui rend le tout bien plus moelleux. Le résultat a été plus que satisfaisant pour toute la famille.

La préparation : quelques conseils

La première étape, qui est de créer la pâte de manière liquide dans une casserole, a été indéniablement la plus simple. Le miel, la cassonade, le beurre, le citron et les épices se mélangent en créant un aspect délicieux, une odeur attrayante et une texture liquide qui se situe entre celle de l’eau et celle du miel. Pour ma part à l’ajout du bicarbonate de soude, le mélange n’a pas tant moussé comme indiqué dans sa recette. Mais j’avoue que le repos à tout de même rendu ce mélange un peu plus épais.

La quantité de farine, qui dans ce cas et d’un kilo peut paraître aberrante voire exagéré. Pourtant, la pâte paraît beaucoup plus liquide que ce que l’on pourrait s’imaginer. Le risque ici, est de vouloir en rajouter. Mima Sinclair préconise ensuite de travailler la pâte pour obtenir une pâte lisse.

Cette pâte est mise au réfrigérateur pendant 1 h. Pour l’avoir expérimenté, ne faites pas l’impasse sur cette étape. 

Recette de noël
Extrait livre noël

LA DÉCOUPE : Astuces et préparatifs

Viens ensuite, la conception de la maison de pain d’épice. Il va falloir que vous réalisiez 2 choses : la colle alimentaire, qui se trouve être un caramel, et des patrons en papier ou en carton qui va vous permettre de découper la pâte et lui donner la forme désirée. 

LE CARAMEL 

Caramel pour pain d'épices
Recette Mima Sinclair


En ce qui concerne le caramel, sachez que le terme de « colle alimentaire » est le juste ensemble de mot pour le qualifier. Assemblé au pain d’épice, il n’est pas repoussant, mais il n’est guère fait pour être mangé à part. Toutefois, il fait bien son travail et colle à la perfection les planches entre elles.
Je me permets de vous fournir ce conseil : lancer la réalisation du caramel avant de vous atteler à la modélisation de la pâte, car celle-ci peut être très longue. Aussi, l’utilisation d’un thermomètre de cuisine vous permettra d’éviter une catastrophe ou deux. En effet, si le caramel est très long à se mettre en place, il se brûle en un rien de temps. Soyez donc prudent lorsque le thermomètre indique +110 degrés. (Il doit aller jusqu’à 160 degré.)

LES PATRONS

Pain d'épices
Recette de noël

Pour le patron, qui est assez simple, vous pourrez vous référer au livre. Si vous êtes de fin architecte en herbe, vous pourrez les créer vous-même. Pour votre confort, je vous suggère d’utiliser du papier plutôt épais, comme du canson, en particulier si, comme moi, vous avez réalisé une pâte à base de miel. Celle à base du glucose est beaucoup moins collante, un papier plus fin peut donc être utilisé.

LA DÉCOUPE

recette de noËl
Patron de mima sinclair

Revenons à notre pâte. Elle est au réfrigérateur depuis une bonne heure. En la sortant, vous constaterez assez rapidement que votre pâte est beaucoup moins fluide. Et cela est bien pratique. 

À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, vous pourrez donc faire plusieurs « planches » de 8 mm d’épaisseur. Si c’est votre première fois, n’ayez pas peur de faire plus épais. Cela tiendra davantage. Excepté pour le toit, voyez plus fin. Puis, à l’aide des patrons, vous pourrez découper la forme souhaitée. 

Ensuite, Mima Sinclair préconise de les mettre au congélateur pendant 10 minutes. Jusque-là, tout est plutôt simple. 

J’ajouterais quelques petits conseils: dans le cas d’une pâte à miel, saupoudrez très légèrement de farine. Sinon, la pâte risque de rester collé au patron.

Ensuite, si vous désirez ajouter des fenêtres, il sera plus sage que les former à la sortie du four, car la pâte ne sera pas tout à fait dure, tout en permettant une assez belle forme. Autrement, votre fenêtre risque de se déformer pendant la cuisson.

Recette mima sinclair
Reste de pâte de pain d’épices

Vous contrasterez également que même si vous faites des pans particulièrement épais, il vous reste beaucoup de pâte.Vous pourrez penser aux décorations que vous voudrez ajouter à votre maison. Sinon, en faire des biscuits en est aussi une très bonne idée. Les miens, n’ont pas fait long feu…

LA CUISSON : soyez patients.

Rien de bien particulier, ici, si ce n’est que le temps que vous laisserez votre pâte au four fera d’elle une pâte dure ou molle. Pour une confection particulière, comme la maison de pain d’épice, je vous invite à dépasser le temps indiqué, jusqu’à voir les bords de chaque pâte devenir brun. J’insiste sur ce point, pas blond, brun, voire brun profond. 

Je vous rassure, vous n’allez pas inclure ses bords. À vrai dire, cela était prévu dès le départ. Car, sans moule, la pâte va probablement, voir certainement, « s’étaler ». Vous devrez couper les bords pour que chaque pan s’emboîte. N’hésitez donc pas à reprendre vos patrons pour cela. 


Dans mon cas, j’ai choisi volontairement de ne pas le faire pour celle-ci, car je ne voulais surtout pas qu’elle soit calculée, j’aimais au contraire les rondeurs des pans. 

Recette Mima Sinclair
Maison de pain d’épices

Lorsque vous sortirez la pâte du four, laissez-la reposer, puis et surtout, n’hésitez pas à l’aérer. Retournez-la et poser là sur une grille. C’est ainsi qu’elle va durcir et vous permettre de la manipuler.

L’ASSEMBLAGE

C’est l’étape la plus difficile et la plus délicate. Tout le travail fait en amont sera décisif pour l’assemblage. L’épaisseur et la dureté notamment. 

SOYEZ PRÊTS :

Mais avant de vous lancer dans cette étape, je vous suggère de trouver un support, et de quoi positionner votre caramel. Il durcit à vitesse grand V et vous aurez grand besoin d’économiser votre temps. Aussi, pensez à vous munir d’un pinceau ou d’un objet qui vous permettra de bien étaler le caramel. Pour maintenir le tout, prenez avec vous des bocaux de tailles différentes. 

Recette Mima Sinclair
Assemblage Maison de Pain d’épices

RAPIDITÉ ET PRÉCISION :

Une fois installé, prenez un pan « coté » et un pan « arrière/devant ». Trempé les bords verticaux de votre pan « coté » et venez le coller perpendiculairement au pan « arrière/devant ». 

Assez rapidement, calé l’angle droit, et saisissez l’autre pan « arriére/devant » et collez-le au pan « coté » déjà mis en place. 

Répétez l’opération pour l’autre pan « coté ». 

Callez avec les bocaux tous les bords, puis attendez 30 minutes, comme le souligne Mima Sinclair. 

Pour la dernière étape de la construction, il suffit de ramollir le caramel en le chauffant, de prendre son pinceau et de « peindre » les bords des « fondations » de la maison. Posez les deux côtés du toit, et voilà, la maison en pain d’épice est née.

Je vous suggère de la laisser durcir et de renforcer, grâce aux bocaux sous le toit, afin que le caramel puisse faire son travail correctement. Le lendemain, alors, vous pourrez la personnaliser.

LA PERSONNALISATION

Recette Mima Sinclair
Recette Mima Sinclair
Recette Mima Sinclair

Ici, j’ai décidé de faire quelque chose de simple, avec quelques bonbons, décor en sucre et du glaçage. Sachant la quantité de calories que l’on ingère à Noël, je me suis limité au toit et à la porte. Le reste est donc relativement simple. 
Maintenant, il existe mille et une inspiration qui peut nous permettre de fignoler la décoration. Mima Sinclair vous en fournit d’ailleurs une bonne dose tout au long de son ouvrage.

Recette de noËl
Résultat final

J’espère en tout cas que cet article vous permis de réaliser vos plus belles et délicieuses maisons en pain d’épices.

Surtout, n’hésitez pas à m’en faire part !

Prenez soin de vous et à très bientôt,

Vanessa de LINBLEU

Vous aimerez peut-être

Cheval à bascule

Ambiance & Décoration : Noël 2020 – Noël traditionnel

Table de noËl

Noël traditionnel 2020 : dresser la table

Apéritif

Menus de noël traditionnel : idées et variantes

Village de Noël

Les parfaites imperfections : DIY du noël 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *