Apéritif

Menus de noël traditionnel : idées et variantes

“Que va-t-on préparer comme dîner pour Noël ? Et pour le réveillon ? Poisson ou viande ? Dinde ou Chapon ? Pour le dessert, va-t-on commander une bûche glacée ou allons-nous la cuisiner ?”

Bonjour et bienvenue à tous,

Ces questions sont chaque année un véritable défi. Nous avons donc le choix de reprendre les plats qui ont fonctionné les années précédentes ou constituer notre repas de préparations vendu au rayon surgelé. Toutefois, certains désirent chérir leurs invités, faire un brin de surprise. D’autre souhaitent tout bonnement s’améliorer et rechercher le menu parfait. Certains sont aussi sans aucun repère, car c’est simplement la première fois qu’ils accueillent des invités chez eux pour une fête si spéciale.

Ça tombe bien, j’ai fait ces recherches pour vous.

Cette année, vous le savez si vous m’avez un peu suivi, je me concentre sur un noël traditionnel et enfantin. Cette dimension doit donc aussi se refléter dans mes menus. Je suis très excitée à l’idée de vous dévoiler ceux que j’ai sélectionnés, expérimentés et retravaillés pour vous.

UN MENU LÉGER VS UN MENU GOURMAND

Il y aura beaucoup de choix à faire pour obtenir votre menu idéal. Les premières interrogations concerneront bien évidemment les goûts, les régimes et les allergies de chacun. Les menus que je vous propose sont donc à ajuster pour vos invités.

Vous deux catégories : un menu “léger” mais festif, et un menu gourmand. Beaucoup choisissent un repas plutôt élaboré pour le 24, et un menu plus simple le 25. C’est aussi mon école. En effet, nous veillons très tard et l’idée de me lever tôt le 25 pour m’engouffrer dans la cuisine me rend morose. Mais le contraire existe aussi et me semble plus diététique aussi. Néanmoins, rien n’empêche le mix de ses menus pour arriver à quelque chose de plutôt équilibré, n’est-ce pas ?

D’accord, mais quels sont ces fameux menus ? On y arrive !

LES APÉRITIFS : simple ou recherché ?

Incontournable ? Nous sommes d’accord. Mais quel type d’apéritif vous convient le mieux ? Simple ou recherché ?

Voici deux versions que vous pouvez bien évidemment démanteler et associer à votre façon.

Apéritif
Recette de noël
Apéritif simple
Apéritif

Émerveillement

Pour émerveiller et surprendre, l’ensemble de gauche est adéquat. Il est composé de :

  • un cadeau : un carré de cake à la carotte. La recette est impeccable, rien à y redire.
  • une étoile dorée : prenez deux tranches de pain de mie, faites-les dorée ensemble dans le toaster, puis beurrez l’intérieur. Une tranche de saumon puis une fine tranche de fromage de brebis. La forme est obtenue grâce à un emporte-pièce.
  • Une neige onctueuse : une mousse de crème fraîche et émietté de thon. Ajoutez un peu de persil et servir froid !

Praticité

L’apéritif de droite est si utile, si bon et si adaptable à chaque rencontre qu’il est difficile pour moi de m’en séparer. Je l’utilise souvent le lendemain, c’est-à-dire le 25 décembre. Tout le monde est encore en train de digérer le repas copieux du soir, et je préfère prendre des photos : résultat, un apéritif simple et efficace.

  • un ensemble de fruits secs (amandes, noisettes, noix) et quelques brochettes de tomate-cerise/jambon serrano. Certains ajouteront aussi des toasts au foie gras ou des verrines au saumon !

L’entrée : la bonne mesure

La coutume veut qu’il ait une entrée dans un jour de fête, surtout à Noël. Le problème, c’est que celle-ci ne doit pas être trop lourde ni trop rassasiante, au risque de nous plomber tout le repas.

Les fruits de mer, un classique

Recette
Fruit de mer
Recette à noël
Fruit de mer

Cette entrée est très longue à réaliser, surtout lorsque vous avez beaucoup d’invités. Elle a toutefois l’avantage de mettre tout le monde d’accord.

  • Même si ici reposent deux huîtres chaudes, le jour J, soit le 24 décembre en ce qui me concerne, il y en aura qu’une accompagnée de deux non cuites. C’est une recette qui sera idéale pour les enfants !
  • La brochette de noix de Saint-Jacques est un délice. Dans un bol, mélangez le sel, la chapelure, un peu d’épice et roulez-y les noix. Puis embrochez-les ensemble (par deux c’est l’idéal). Dans un plat à four, positionnez-les de telle sorte qu’elles se touchent entre elles. C’est le secret d’une noix bien hydratée. A laisser cuire à 240 degrés pendant 6 à 8 huit minutes. A la sortie, vous pouvez les défaire et les présenter comme bon vous semble. Pour ma part, un simple coup de pinceau avec un peu de crème m’a largement suffit. Je dois cette recette à l’école de Cuisine Corsaire de Cancale.

Une alternative pour le lendemain : une entrée à base de crevette serait la bienvenue. En brochette, en verrine ou panée, il y a le choix.

Le pâté en croûte : un bonne alternative

Recette
Entrée de noël

Si les fruits de mer ne vous enchante pas et que les entrées à base de saumon finissent par vous lasser, voici la grande mode du moment : le pâté en croute. A base de vin blanc, de porto ou de cognac, il peut aisément conquérir vos convives, à l’exception près qu’ils ne soient pas végans.

Dans un moule plutôt fin, la tranche sera de taille adéquate pour une mise en bouche. Cette recette ne doit pas se réaliser le jour même et s’accompagne volontiers d’une salade. Parfait, donc !

Le plat : un pari à gagner

Parce que nous sommes dans un thème traditionnel je ne me vois pas vous proposer autre chose que de la volaille. Dinde ou chapon, alors ? Poularde !

Un coeur en or

Si la dinde est plus diététique et le chapon plus savoureux, la poularde se range du côté du chapon. La présentation ci-contre n’est pas vraiment commune, je vous l’accorde. Mais elle m’a permis de faire briller les yeux des enfants et régaler tout le monde. Le test est donc réussi.

recette de noël
Poularde et purée de pommes de terre

Plat de noël

Pour la réaliser, c’est simple :

  • La veille, huilez votre poularde et mettez-là au frais.
  • Le lendemain, enfournez-là au four. Vous pouvez ajouter l’ail et oignon si vous le souhaitez.
  • Assez régulièrement , arrosez-là de son jus.
  • Parallèlement, réalisez une purée de pommes de terre simple (pommes de terre cuite à l’eau, puis écrasez, et assemblez par un peu de beurre salé)

Mais pourquoi la recette est si peu élaboré ? Car la surprise est dans les sauces.

Recette de fête
Sauce champagne et foie gras
Plat de fête
Sauce champagne et foie gras

Vous trouverez diverses recettes de poularde ou de chapon qui sont accompagné d’une sauce au foie gras ou au champagne.

J’ignorais la différence et le résultat que l’on pouvait obtenir. J’ai donc essayé les deux.

Résultat ? La champagne est plus légère, celle au foie gras est plus savoureuse.

Pourtant, ce qui est avant tout frappant, c’est que ces deux sauces ne se mélangent pas, mais se complètent dans un même plat. Elles se valorisent entre elles. Alors pourquoi choisir ? Posez-les sur la table ou alternez en point tout au tour de l’assiette, et ce plat prend une autre tournure.

Un succès par ici, c’est certain !

La canette en cocotte :
une idée plutôt élaborée

C’est bien beau tout cela, mais et si l’envie de poser un plat au milieu de la table, provenant tout droit du four et découpé devant tout le monde, à l’ancienne, vous prenait ?

Qu’à cela ne tienne ! Que diriez-vous d’une canette en cocotte à base de cidre ?

La recette a tout de même un petit défaut : elle ne fait pas ressortir comme il se doit la tendresse de la viande. Autrement dit, doublez la dose de cidre ou coupez avec un jus de bouillon pour que la canette puisse s’hydrater correctement. En accompagnement, un petit pavé rond de riz se mélangerait bien au jus de la cocotte. Un moment de partage, de simplicité et de convivialité, voilà ce vous promet la canette en cocotte.

Recette de fête
Canette en cocotte

Le fromage :
la présentation du plateau

Pour le plateau de fromage, je vous conseille d’y déposer un minimum de trois fromages et au maximum de cinq. Variez aussi les origines, les textures et les goûts. Puis ajoutez quelques noix et de la confiture de figues. Si le pain est légèrement chaud, alors il ne manque que le vin rouge pour l’accompagner ce plateau de rêve.

Le dessert :
ludique ou traditionnel ?

Traditionnellement, nous avons une bûche. Celle-ci est recouverte de chocolat, et le dessert se termine là. Excepté pour ceux qui pratique les 13 desserts provençaux de Noël, bien entendu. Toutefois, si nous voulons surprendre, il va falloir un peu plus que cela. Ici, vous trouverez trois propositions de combinaison.

Combinaison bûche gâteau

La bûche au chocolat est un vrai régal, mais n’est pas très populaire dans mon entourage. Les bûches plus légères sont appréciées. Une bûche au tiramisu serait une bonne proposition, que vous pouvez recouvrir avec de la poudre au chocolat et ainsi feindre la tradition.

Voici la recette que j’ai utilisée. Malheureusement, la crème ne tenait pas. Avec davantage de mascarpone, en mélangeant grossièrement le tout et en faisant reposer assez longtemps au réfrigérateur vous obtiendrez une crème digne de ce nom. (Une autre méthode, celle de Priscillia, est d’y ajouter quelques feuille de gélatine. A essayer !)

Quelques fruits rouges pour accompagner et un dogme en chocolat qui renferme une glace au parfum de votre choix pour finir sur un feu d’artifice. Gardez les chocolats faits maison pour les boissons chaudes !

Bûche et glace
Combinaison de dessert tradition

Combinaisons bûches glacés

Dessert de noël
Combinaison dessert 1

Si vous aussi vous appréciez tout particulièrement les bûches glacées, mais que vous ne souhaitez pas rompre avec cette ambiance cosy et joviale, alors voici deux combinaisons possibles. Ces deux bûches glacées proviennent de chez Gaël Redouté, un pâtissier très talentueux de Dinan (22). La première s’appelle “Corsaire” et la seconde “Scarlette”.

Pour celle du haut, découpez une part, posez-là au centre d’une assiette et positionnez les fruits tout autour de la bûche. Un brin de coulis par-ci par-là et votre assiette à dessert aura tout d’une fin de film de Noël.

Pour celle du bas, il s’agit d’un gâteau de très petite taille, au chocolat fondant, basique et rarement déprécié. Il est accompagné d’une bûche glacé aux fruits rouges. Celle-ci a un design qui est réellement adorable et original. Il serait dommage de la couper dans la cuisine, avant même que les invités ait pu apprécier son design.

Buche glacé
Combinaison 2

L’ingrédient secret c’est…

L’amour ? Si cela veut dire le désir de partager et de créer du plaisir chez un autre être humain, alors oui. En fin de compte, un Noël traditionnel c’est aussi et avant tout un moment où l’on se retrouve pour chanter, rire et se créer des souvenirs.

Nous pouvons donc terminer par un chocolat chaud, un thé, un café, un petit verre de rhum, de whisky ou de lait pour le Père Noël avec des chocolats et des biscuits de Noël posés sur la table.

Quel a été votre plat qui vous a le plus donné envie ? Quel sera votre menu de Noël ? Léger ou gourmand ?

Prenez soin de vous et à très bientôt,

Vanessa de LINBLEU

Vous aimerez peut-être

Cheval à bascule

Ambiance & Décoration : Noël 2020 – Noël traditionnel

Table de noËl

Noël traditionnel 2020 : dresser la table

Recette Mima Sinclair

La maison de pain d’épices de Mima Sinclair

Village de Noël

Les parfaites imperfections : DIY du noël 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *